09/07/2015

La chirurgie plastique fête ses 100 ans à Bruges

Pendant 3 jours, plus de 400 chirurgiens et spécialistes, représentants 20 nationalités différentes, se sont réunis à Bruges en Belgique dans le cadre d’un congrès international à l’occasion des fêtes des 100 ans de la chirurgie plastique. L’événement qui s’est déroulé fin du mois dernier, s’est alors intéressé aux différentes techniques chirurgicales et les dernières avancées dans chacune de ces techniques.

Un programme varié qui ne rate rien

Au fil de ses longues années, la chirurgie plastique est devenue un des secteurs les plus porteurs en termes de demandes et de chiffre d’affaire.  Un tel essor explique donc le rassemblement de l’élite des chirurgiens pour discuter à propos de tout ce qui intéresse les deux disciplines du domaine à savoir d’une part la chirurgie reconstructrice relative aux corrections d’anomalies congénitales, les brûlures et la reconstruction des tissus et de l’autre part, la chirurgie esthétique relative aux transformations de forme ou de taille par rapport à la norme et l’état naturel du corps comme le cas des augmentations mammaires.

chirurgie-esthetique.jpg

Le programme de ce congrès comportait à l’occasion une journée dédiée à la chirurgie de la guerre et traumatique  (journée d’ouverture), une deuxième consacrée à la chirurgie faciale et pour la présentation d’un nouveau système d’enregistrement d’implants mammaires lancé par l’International Collaboration of breast devise registryactivites (ICODRA) et une journée finale pour la chirurgie réparatrice.

Les dernières avancées du secteur

Juste après la seconde guerre mondiale, la microchirurgie a connu une véritable croissance manifestée par le développement des procédures et techniques pour permettre de corriger tous les défauts physiques et de remodeler le corps humain de manière à laisser les patients réaliser des rêves qui leur étaient impossibles auparavant. Et depuis alors, les recherches scientifiques ne sont pas arrêtées et on s’est permis de découvrir de nouvelles méthodes et interventions dans la recherche de la perfection en termes de résultat.

Chirurgie-plastique.jpg

C’est ainsi qu’à Bruges, ces spécialistes ont pris le temps de découvrir les dernières avancées innovantes dans leur métier comme le cas des transferts de cellules graisseuses dans une opération de remodelage de silhouette et du rajeunissement du visage.

La chirurgie plastique est un vaste champ dans lequel l’humanité avance, en dépit des années passées, avec des pas solides vers l’obtention de résultats de plus en plus excellents laissant les amateurs de leur corps et esthétique, s’affoler devant les diverses interventions possibles pour arriver à avoir l’apparence physique idéale.

30/06/2015

Pour la première fois de sa vie, "Opie Hugues", le daltonien découvre les couleurs!

Quoi de mieux qu’un cadeau d’anniversaire qui vous redonne la vie et vous permet de découvrir les couleurs séduisantes de la vie ?

C’est le cas de "Opie Hugues" qui vient de recevoir un cadeau d’anniversaire inoubliable et très impressionnant !

Ce père de trois enfants souffre depuis sa naissance de l’absence d’un ou plusieurs des trois types de cônes de la rétine oculaire responsables de la perception des couleurs ce qui lui fait voir la vie en noir et blanc et ce qu’on l’appelle : le daltonisme.

Le jour de son anniversaire, "Opie Hugues", à vue pour la première fois de sa vie le vrai visage mais aussi le changement de la couleur des yeux noir de ses enfants et ceci grâce aux binocles magiques !

daltonien-decouvre-vraies-couleurs-lunettes-speciale.jpg

En regardant la vidéo de "Opie Hugues", vous allez découvrir le bouleversement qu’il  vient de subir. Seulement quelques instants,  le père ex-daltonien n’arrive plus croire la magie de ses lunettes et confirme à sa sœur qu'elle a vraiment pu changer tout autour de lui en pleurant et en regardant le parterre de fleurs devant lui puis les yeux de ses enfants !

Un beau moment résumant la révolution qui vient d’évoquer ces lunettes pour les daltoniens, qui n’ont pas jusqu’à présent aucun traitement efficace pour leur maladie.

Et voici une nouvelle révolution pour les daltoniens :

Grâce à la bonne volonté et au travail sérieux de la start-up californienne Enchroma, aujourd’hui les daltoniens peuvent voir la vie avec ses couleurs en portant une gamme de lunettes révolutionnaires.

Découvrez avec nous la joie des ex-daltoniens via cette vidéo :


25/06/2015

Tout ce qu'il faut savoir sur une liposuccion

liposuccion (1).jpg

  • Faites vos recherches : beaucoup de choses sont à envisager avant de réaliser une liposuccion. Choisir un chirurgien réputé et expert de la lipoaspiration peut vous aider à réduire les risques de complications. 
  • Maintenez un poids idéal et stable avant l’opération : la liposuccion est une intervention de remodelage de la silhouette qui retire les graisses localisées dans des zones telles que l’abdomen, les cuisses, les bras ou le cou. Pour les meilleurs résultats, les candidats doivent être proches de leur poids idéal avec une peau élastique. Il faut rappeler que l’intervention n’est pas une chirurgie de la perte de poids.
  • Comprenez vos options : vous avez plusieurs options pour l’intervention de liposuccion. La liposuccion tumescente (intervention la plus sûre) utilise l’anesthésie locale et injecte le liquide anesthésiant à l’intérieur de la graisse pour la rendre plus ferme, rendant ainsi son retrait plus facile et sans douleurs tout en réduisant les ecchymoses chez le patient.
  • Suivre les directives postopératoires à la lettre : les médecins vous conseillent après la chirurgie pour vous éviter des complications futures. Les activités physiques modérées comme la marche le jour suivant la chirurgie réduisent le risque de formation de caillots sanguins. Dans certains cas, une gaine compressive peut être portée autour de la zone traitée afin de réduire les œdèmes de la zone.

Ne pas faire

  • Ne vous attendez pas à être mince dès le premier jour après l’intervention : vous aurez une meilleure silhouette juste après la chirurgie mais vous ne pourrez observer les résultats finals que quelques mois après la liposuccion.
  • N’hésitez pas à poser des questions : avant une consultation avec un chirurgien, le patient devrais avoir préparé des questions pour son praticien. Celles-ci l’aident à comprendre l’intervention de liposuccion, à connaitre les suites opératoires et en apprendre plus sur le chirurgien.
  • Évitez certains médicaments : les produits comme l’aspirine, la vitamine E et certains produits à base d’herbes  ralentissent la coagulation. De plus, certains anti-inflammatoires peuvent augmenter les chances de saignements durant l’intervention. Avant l’opération, votre médecin discutera avec vous des médicaments que vous prenez  et de ceux que vous devrez arrêter de prendre. 
  • Ne supposez pas que toutes les zones sont traitables : la plupart, oui mais toutes les parties du corps de sont pas traitables. Les zones les plus souvent adressées par la liposuccion sont le cou, le torse, les bras, les hanches, la taille, l’abdomen, les fesses, les genoux et les chevilles.